Fortes chaleurs, nos conseils

Fortes chaleurs en Haute-Loire, nos conseils en randos

Par temps de canicule, il est conseillé de limiter tout effort physique. Si vous pouvez reporter votre rando, faites-le, les paysages vous attendront ! Mais les voyages ou les grandes randonnées en itinérance prévues de longues dates ne peuvent pas toujours être annulées. Cet article vous rappelle quelques règles de bon sens à suivre lors de vos sorties.

La veille de votre rando…

La veille de votre départ, mettez vos poches isothermes pour vos gourdes au congélateur. Ainsi, elles garderont plus longtemps la fraicheur le lendemain.

Vos gourdes, quant à elles, seront stockées au réfrigérateur pour la nuit (évitez l’eau glacée). Prévoyez entre 1.5 litres et 2 litres d’eau à emporter dans votre sac.

Munissez-vous de pastilles pour purifier l’eau que vous trouverez en chemin et éventuellement d’un spray d’eau petit format (c’est léger et ça fait tellement du bien de vaporiser son visage).

Partez tôt !

Même si le réveil est difficile, votre effort, lui, ne sera que plus facile. Ces derniers jours, la température à 6h du matin dépasse déjà les 20°C, vous serez toujours plus à l’aise le matin que sous 38°C en plein milieu de l’après-midi.

Portez des vêtements amples, légers et de couleurs clairs. Ils absorberont moins la chaleur que des vêtements aux couleurs plus sombres. Il est impératif d’avoir une casquette ou un chapeau. Prévoyez également crème solaire et lunettes de soleil.

Commencez à boire de l’eau avant votre départ.

Pendant la rando…

Pendant votre randonnée, faites des poses régulières à l’ombre et hydratez-vous. Il vaut mieux boire fréquemment des petites quantités que de vider d’un coup la moitié de votre gourde.

Pensez aussi à manger ! Boire ne suffit pas, votre corps a aussi besoin de retrouver de l’énergie. Prévoyez un pique-nique suffisamment copieux ainsi que des en-cas (fruits, céréales,…) à manger durant votre effort.

Remplissez votre gourde dès que possible dans un café, près d’un cimetière ou à une fontaine. En cas de doute sur la potabilité utilisez des pastilles de purification.

Profitez des points d’eau, fontaines, ruisseaux, etc. pour y tremper votre casquette et y mouiller vos avant-bras et votre nuque.

En cas de coup de chaleur (maux de têtes, fréquence cardiaque trop rapide, vertiges, etc.), il faut s’arrêter de toute urgence, si possible à l’ombre, boire et appeler les secours si vous êtes seuls !

Après la rando…

Mettez-vous à l’ombre et continuer à vous hydrater après la randonnée pour combler la déshydratation survenue lors de vos efforts !

Seulement lorsque la température de votre corps est redescendue, une bonne douche vous fera le plus grand bien !

21, rue du Collège
43000 LE PUY-EN-VELAY

04 71 04 15 95 contact@rando-hauteloire.fr