Orages en randonnée, que faire ?

L’été est bien là et vous êtes nombreux à partir en rando sur les chemins. Mais l’été est aussi la période des fortes chaleurs… et donc des orages. Quel randonneur ne s’est jamais trouvé surpris en dessous d’un nuage menaçant ?

Nous vous proposons cet article pour vous aider à adopter les bonnes pratiques en cas d’orage en randonnées.

La prévention des risques d’orages

La première des choses est bien sûr de consulter les prévisions météo locales avant de partir. Attention, regarder la météo une semaine avant votre départ ne vous servira pas à grand-chose…En moyenne montagne, vous devez vous informer du temps qu’il va faire et des risques d’orages à partir de J-2 avant votre départ et ce jusqu’au jour J. Vous en suivrez ainsi les évolutions et pourrez reporter si nécessaire.

Malgré ces précautions, vous devez être vigilent, en randonnée, à l’arrivée plus ou moins rapide d’un orage. Un certains nombre de signes doivent vous alerter sur l’arrivée imminente d’un orage.

Les signes d’un orage imminent

Les nuages qui sont à l’origine des orages sont les cumulus, de petites tailles au départ. Ils ont tendance ensuite à grossir et à s’élever en altitude. Ils prennent alors une couleur beaucoup plus foncée et se transforment en cumulonimbus. Prenant la forme d’une enclume, ils peuvent alors être larges de plusieurs dizaines de kilomètres ! Le ciel s’assombrit et le risque d’orage devient réel.

Les autres signes d’un orage imminent sont aussi des bourrasques de vent qui peuvent être parfois violentes et aussi, bien sûr, la pluie.

Quels sont les dangers des orages en randonnée ?

Le danger le plus évident lors d’un orage est bien sûr la foudre qui peut être mortelle si elle vous frappe. Chaque année, des cas de randonneurs touchés par la foudre sont recensés. Il ne faut pas négliger ce danger.

D’autres dangers, peut-être moins évident, existent lors d’orages violent :

  • la grêle peut être source de blessures,
  • les chutes de branches en raison du vent,
  • les chutes de pierres en montagne.

Les fortes pluies qui peuvent accompagner les orages peuvent également faire sortir des rivières de leur lit et transformer des ruisseaux inoffensifs en véritables torrents mortels ! Un exemple ci-dessous en Haute-Loire en juin 2017, à la suite d’un orage, le ruisseau du Bethe (commune du Brignon) qui a été transformé en un torrent ravageur de plusieurs mètres de large !

 

Où s’abriter en cas d’orages ?

Il y a rarement un abri idéal en cas d’orage.  Il faut surtout éviter les points culminants, les arbres isolés, les blocs rocheux et les points d’eau (lac, rivières…). Tentez de rejoindre une grange ou la dépendance d’une habitation à proximité qui pourront faire office de refuge.

Comment se protéger pendant l’orage ?

Tout d’abord se débarrasser de tous vos objets métalliques notamment bâtons de marche… laissez-les à un endroit et éloignez-vous !

Restez calme et ne courrez pas. Enfilez vos vêtements de pluie. Préférez ensuite une position basse, accroupis, les bras autour des jambes et tête rentrée entre les genoux. Si possible, isolez-vous du sol avec votre sac à dos par exemple. Ce n’est pas le plus facile, mais il n’y a ensuite plus qu’à patienter…

Règle d’or : anticiper

La prévention est la meilleure arme contre les orages. Ils éclatent souvent en fin d’après-midi alors partez tôt ! Si vous voyez que le temps se gâte, anticiper pour trouver un abri avant l’orage et accélérez le pas.

Mais surtout, n’hésitez pas à repousser votre rando si la météo n’est pas favorable…

21, rue du Collège
43000 LE PUY-EN-VELAY

04 71 04 15 95 contact@rando-hauteloire.fr