Chemin de Stevenson, du Velay aux Cévennes (GR 70)

Le chemin de Stevenson (GR 70) est un itinéraire de randonnée au départ du Puy-en-Velay jusqu’à Saint-Jean-du-Gard ou même Alès. Vous partirez sur les traces de Robert Louis Stevenson, par les vastes plateaux volcaniques du Velay, les hautes terres du Gévaudan, pour ensuite franchir le mont Lozère (1699 m) puis les crêtes et vallées des Cévennes.

Le chemin de Stevenson est d’une longueur de 272 km et peut se parcourir en 12 ou 13 jours environs. Ci-dessous quelques photos qui vous donneront envie à coup sûr, de parcourir ce superbe itinéraire, un des plus beaux du massif central.

Les étapes sur le chemin de Stevenson GR 70

Ci-dessous, nous vous proposons quelques exemples d’étapes sur le chemin de Stevenson de 2 à 6 jours de randonnée. Toutefois, si vous désirez parcourir la totalité du parcours, 12 à 13 jours seront nécessaires.

… en 2 jours, traversée en Gévaudan

  • jour 1 de Langogne à Cheylard-l’Eveque, 15,9 km (env. 4h15 de marche)
  • jour 2 de Cheylard l’Eveque à Luc, 11.5 km (env. 3h de marche)

… en 3 jours, traversée en Velay

  • Jour 1 du Puy-en-Velay au Monastier-sur-Gazeille, 19.3 km (env. 5h30 de marche)
  • Jour 2 du Monastier au Bouchet-Saint-Nicolas, 23.6 km (env. 6h15 de marche)
  • Jour 3 du Bouchet-Saint-Nicolas à Pradelles, 20.7 km (env. 5h45 de marche)

… en 5 jours, traversée des Cévennes

  • Jour 1 de Florac à Cassagnas, 19.4 km (env. 4h20 de marche)
  • Jour 2 de Cassagnas à Saint-Germain-de-Calberte, 17 km (env. 4h30 de marche)
  • Jour 3 de Saint-Germain-de-Calberte à Saint-Jean-du-Gard, 21.6 km (env. 6h20 de marche)
  • Jour 4 de Saint-Jean-du-Gard à Audibert, 6.1 km (env. 2h30 de marche)
  • Jour 5 d’Audibert à Alès, 17.9 km  (env. 5h50 de marche)

… en 6 jours, traversée de la montagne du Goulet et du mont Lozère

  • Jour 1 de Luc à l’abbaye de Notre-Dame-des-Neiges, 16.5 km (env. 4h45 de marche)
  • Jour 2 de l’abbaye de Notre-Dame-des-Neiges à Chasseradès, 15.8 km  (env. 4h40 de marche)
  • Jour 3 de Chasseradès au Bleymard, 17 km (env. 5h30 de marche)
  • Jour 4 du Bleymard à Finiels, 14 km (env. 4h30 de marche)
  • Jour 5 de Finiels à Mijavols, 21 km (env. 6h de marche)
  • Jour 6 de Mijavols à Florac, 17.8 km (env. 4h20 de marche)

Organiser sa randonnée sur le chemin de Stevenson

L’itinéraire et les cartes IGN

Nous vous recommandons le TopoGuide FFRandonnée du chemin de Stevenson qui contient toutes les informations utiles pour préparer votre rando : la cartographie détaillée sur carte IGN, les kilométrages et temps de marche, un descriptif pas à pas du parcours, les hébergements et services, des informations thématiques et culturelles.

Étant présentes dans le TopoGuide, les cartes IGN au 1 : 25000 ne sont pas indispensables pour suivre le chemin de Stevenson. Cependant, IGN a édité une carte de l’ensemble de l’itinéraire au 1 : 100 000 qui offre une vue d’ensemble appréciable de l’intégralité du chemin.

Le carnet d’étape

Un carnet d’étape est disponible pour cette grande randonnée. C’est un petit carnet que l’on fait tamponner à ses hébergements, le long du parcours, comme preuve de passage. C’est aussi un souvenir à conserver…

Où dormir sur le chemin de Stevenson ?

De nombreux hébergements et services vous accompagneront le long du chemin de Stevenson GR 70. C’est un itinéraire assez fréquenté, aussi, nous vous recommandons de réserver à l’avance vos 2 ou 3 premières nuitées. Si vous cherchez un hébergement sur le chemin de Stevenson, consultez notre liste des hébergements ou notre carte interactive (voir liens ci-contre).

Faire porter ses bagages

Faire porter ses bagages sur le chemin de Stevenson est tout à fait possible ! En effet, nos partenaires transporteurs peuvent se charger de récupérer vos bagages directement à votre hébergement et les déposer à l’étape suivante. Ils peuvent également vous ramener au Puy-en-Velay ou à votre point de départ.

Quel budget quotidien sur le chemin de Stevenson ?

Votre budget va dépendre essentiellement de votre type d’hébergement. Bien sûr, la solution la moins onéreuse est le camping mais votre sac sera plus lourd ! En effet, il vous faudra porter tente, réchaud et popote… De nombreux gîtes, chambre d’hôtes ou hôtels existent sur le chemin de Stevenson. En fonction de la qualité et des prestations proposées vous dépenserez entre 30 et 60 euros par jour et par personne.

Où se trouve le chemin de Stevenson ?

Le chemin de Stevenson (GR 70) traverse les départements de Haute-Loire, de Lozère et du Gard. Il prend son départ de la rue du Bessat, au Puy-en-Velay (Haute-Loire). Pour venir au Puy-en-Velay plusieurs moyens s’offrent à vous :

  • En train : Trains rapides TGV sur Lyon, Saint-Étienne ou Clermont-Ferrand. Ensuite, possibilité de prolonger en train TER jusqu’à la gare du Puy-en-Velay.
  • En avion : L’Aérodrome de Loudes se situe à 20 min du centre-ville du Puy-en-Velay. Liaison quotidienne sauf week-end avec Paris Orly sud – correspondances avec lignes intérieures ou internationales. Informations : Compagnie Hexair – Tél. 04 71 08 62 28.
  • Par la route : Consulter nos partenaires transporteurs et taxi.

Quand faire le chemin de Stevenson ?

Les hivers peuvent être rigoureux avec un enneigement important sur le plateau du Velay et le mont Lozère. Le brouillard peut également réduire grandement la visibilité. En conséquence nous ne recommandons pas la pratique de cet itinéraire en saison hivernale.

Important : avant de partir en rando, toujours se renseigner sur les conditions météo avant votre départ.

Balisage et entretien

Le chemin de Stevenson est un itinéraire labellisé sentier de Grande Randonnée par la Fédération Française de Randonnée Pédestre : le GR 70. Il est donc balisé en blanc et rouge par les comités des départements traversés : Haute-Loire, Lozère et Gard.

Si vous souhaitez soutenir le travail de balisage des équipes des comités départementaux, vous pouvez souscrire :

Historique du chemin de Stevenson

Robert-Louis Stevenson a entrepris ce voyage à travers les Cévennes à l’automne 1878. L’une des raisons qui l’ont incité dans cette aventure est la rencontre, deux ans auparavant avec une américaine, Fanny Osbourne, artiste peintre. Cette dernière est contrainte de repartir en Californie avec ses enfants. Robert-Louis Stevenson décide alors de partir randonner en solitaire à travers les Cévennes.

Issu d’une famille écossaise protestante, Robert-Louis Stevenson est également passionné par la révolte des Camisards qui gronda des années auparavant en pays Cévenols. C’est sans doute une autre des raisons qui l’a dirigé vers ces maquis.

Un randonneur précurseur…

Stevenson ressemble à un randonneur itinérant d’aujourd’hui, mais en un peu plus chargé ! Une centaine de kilos d’équipement, avec notamment un astucieux sac de couchage multi-usages fait à partir d’une bâche imperméable à l’extérieur et de laine de mouton à l’intérieur. De quoi passer les nuits dehors sans crainte du froid !

C’est pour porter ce lourd paquetage que Stevenson rencontra la fameuse Modestine au Monastier-sur-Gazeille. Il acheta cette ânesse, « chétive et pas beaucoup plus grosse qu’un chien »  pour 65 francs et un verre de Cognac !

… et un brillant écrivain…

Stevenson transcrira son voyage dans un livre rebaptisé Voyage avec un âne dans les Cévennes puis écrira aussi de célèbres romans, L’Ile au trésor et L’Etrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde.

… pour une rando d’aujourd’hui

Sur le chemin de Stevenson, aujourd’hui GR 70, vous partirez à la découverte, vous aussi, des Camisards et de tous ceux qui trouvèrent refuges dans les Cévennes dans les années quarante. Avec un âne ou pas, vous plongerez au cœur des paysages et des ambiances que découvrit Robert-Louis Stevenson, il y a plus de 130 ans.

 

Vos avis !

  • FFRandonnée Haute-Loire

    Vous avez parcouru le chemin de Stevenson ? Laissez-nous un commentaire… 🙂

21, rue du Collège
43000 LE PUY-EN-VELAY

04 71 04 15 95 contact@rando-hauteloire.fr