Comment bien faire son sac à dos ?

C’est là un point essentiel pour le randonneur que de bien préparer son sac à dos avant de partir. Lorsqu’on part pour des treks de plusieurs jours (voire plusieurs semaines) tels que le chemin de Compostelle GR 65 ou le chemin de Stevenson GR 70, le poids du sac et la manière dont seront rangées vos affaires aura une forte importance dans le confort ressenti lors de votre randonnée.

Limiter le poids de votre sac à dos

Lorsque l’on part en randonnée sur plusieurs jours, il faut limiter la charge que l’on porte à 20% de son propre poids.

Par exemple, un homme pesant 70 kg, devra limiter sa charge à environ 14 kg. Ainsi, avant de partir, n’hésitez pas à tester et vérifier que le poids total de ce que vous transportez n’excède pas cette limite.

Avant de partir en rando, n’hésitez pas à venir nous voir pour peser votre sac à dos ! Nous vous dirons si votre chargement est adapté… ou pas !

Bien préparer son sac à dos

Ci-dessous, nous vous indiquons une liste (non-exhaustive) de matériels à emporter dans le cas d’une grande randonnée avec nuitée en gîte. Bien-sûr cette liste est à adapter en fonction de vous et de votre rando !

Hygiène

  • Une mini brosse à dent
  • Du dentifrice
  • Un savon et shampoing
  • Mouchoirs et papier toilette
  • Une mini serviette microfibre (légère et séchage rapide)

Nourriture

  • Votre pique-nique
  • Poche à eau ou gourde (mini 1 litre)
  • Quelques barres de céréales
  • Un saucisson… on a dit attention au poids ! 🙂

Vêtements

  • Deux sous-vêtements
  • Deux t-shirts techniques légers et respirant
  • Un pantalon de rando
  • Un gilet technique léger et respirant
  • Deux paires de chaussettes anti-ampoules
  • Un vêtement de pluie (veste ou poncho)
  • Une paire de guêtres
  • Un vêtement chaud type polaire
  • Une casquette ou chapeau
  • Un tour de cou (qui pourra vous servir de bonnet)
  • Une paire de chaussures légère et confortable pour le soir

Sécurité

  • Téléphone portable : Et oui ! C’est un élément de sécurité primordial aujourd’hui.
  • Trousse de premier secours comprenant : pansement + pansement anti-ampoules, compresses, pinces à échardes, sparadraps, pince à tique, désinfectant, petits ciseaux
  • Médicaments (à voir avec votre pharmacien) : paracétamol, sérum physiologique, médicaments pour les maux de ventre… n’emportez pas les boîtes entières !
  • Tablette de Micropur pour purifier l’eau de rivière en cas de besoin
  • Couverture de survie
  • Un sifflet (parfois intégré au sac)

Autres

  • TopoGuide et/ou carte IGN, ne jamais partir sans !
  • Une boussole ou un GPS
  • Un briquet
  • Un couteau
  • Un kit de couverts légers
  • Une paire de lacets de rechange
  • Une lampe frontale
  • Un drap de couchage en soie (léger et chaud)
  • Quelques petits sacs plastiques (type sac congélation)

Moins indispensable… peut être

  • des boules quiès,
  • des lunettes de soleil
  • Un stylo ou crayon et deux feuilles de papier
  • Appareil photo, moins indispensable avec les smartphones aujourd’hui

Voilà nos recommandations et encore une fois, cette liste n’est pas figée et dépend de chacun, mais dans tous les cas, restez léger ! N’hésitez pas à venir nous voir ou à nous contacter pour des conseils pour votre équipement.

Comment bien ranger ses affaires dans son sac  ?

source www.deuter.com

De manière idéale, le centre de gravité de votre sac doit être placer près de votre dos et, autant que possible, au plus près de vos épaules. Si le centre de gravité de votre sac est trop bas, le poids de votre sac vous tirera vers l’arrière d’où un inconfort permanent !

Ainsi, mettez vos affaires les plus légères (draps de sac, duvet) dans le fond de votre sac.

Vos affaires de poids moyen (vêtements) iront dans la poche principale côté extérieur.

Les affaires les plus lourdes (nourriture, vestes chaudes) iront dans la poche principale, côté dos, au plus près de vos épaules. Le chapeau rabat du sac sera quant à lui utilisé pour l’accès rapide à vos affaires.

Le rabat de votre sac sera utilisé pour les petits accessoires afin d’y accéder plus facilement.

Bien régler son sac à dos

Schéma n°2 de réglage d'un sac à dos (source www.deuter.com)
« 2 de 2 »

1. Desserrer toutes les sangles – Remplissez votre sac comme si vous vous apprêtiez à partir en randonnée. Desserrez toutes les sangles. Mettez le sac sur vos épaules.

2. Placer les stabilisateurs – Mettez les stabilisateurs au niveau des hanches et bouclez-les. Vous risquez de vous comprimer le ventre si vous placez la ceinture trop haut et, si elle est trop bas, elle risque de frotter sur les jambes.

3. Régler les bretelles – Vous pouvez maintenant régler les bretelles, mais ne les serrez pas trop, car l’essentiel du poids doit reposer sur la ceinture.

4. Trouver la bonne position – Idéalement, le point d’attache des bretelles au sac à dos doit se trouver au niveau des omoplates, ce qui permet au rembourrage des bretelles de reposer correctement sur les épaules.

5. Régler et fermer la sangle de poitrine – Une fois que vous avez trouvé la bonne longueur de dos, vous pouvez régler et fermer la sangle de poitrine. Attention à ne pas trop la serrer, elle ne doit pas gêner la respiration.

6. Serrer les sangles des stabilisateurs – Ajustez les sangles des stabilisateurs en fonction du terrain : plus serrées pour un meilleur contrôle, plus lâches pour une meilleure liberté de mouvement. Réglage des sangles d’attaches sur les bretelles de sacs à dos de grande contenance : desserrées en terrain facile pour une meilleure aération, serrées dans les passages difficiles pour rapprocher le sac du dos et améliorer la stabilité. Lors de longues sorties, pensez à serrer et desserrer de temps en temps les différentes sangles afin de modifier la répartition de la charge sur les épaules et la ceinture.

A lire aussi

Sources : Astuces et renseignements pour sac à dos Deuter

 

Défiler vers le haut